Communiqué relatif au recrutement d’un (e) assistant (e) en passation des marchés publics pour le compte du Projet PAMRI Niger.

Informations internes

- Nom du projet : Programme d’Appui à la Mobilisation des Ressources Intérieures au Niger.
- Pays concerné : République du Niger
- Financement : Agence Française de Développement (AFD)
- Durée du recrutement envisagé : 1 an
- Type de contrat : Contrat local à mi-temps (10 jours/mois) à durée déterminée
- Intitulé du poste : Assistant(e) National(e) en Passation des Marchés Publics.

1. Contexte général du projet

Dans le cadre de la mise en œuvre du Programme de Gestion des Réformes de Finances Publiques (PGRFP), le Gouvernement du Niger a sollicité l’appui de l’Agence Française de Développement qui a instruit, en 2019, le Projet d’Appui à la Mobilisation des Ressources Intérieures (PAMRI). Le PAMRI a été lancé en 2020 pour une durée de quatre (4) ans.

L’objectif du projet est d’améliorer de façon durable la mobilisation des ressources internes. De façon spécifique, il vise à améliorer le taux de pression fiscale et améliorer la mobilisation des recettes fiscales et non fiscales en renforçant les capacités des régies financières.

Le PAMRI a été conçu pour appuyer les régies financières à mettre en œuvre des activités bien identifiées et qui concourent aux objectifs fixés. Il est structuré en trois composantes.
- composante 1 : L’administration fiscale a les moyens de fonctionner ;
- composante 2 : L’administration fiscale communique et rend compte ;
- composante 3 : L’administration fiscale est au service des contribuables.

L’équipe du projet est logée à la Direction Générale des Opérations Financières et des Réformes (DGOFR) au Ministère des Finances. Elle est composée d’un Chef de mission, d’une Responsable Administrative et Financière, d’un assistant au Chef de mission et d’un chauffeur. L’équipe travaille en étroite collaboration avec les trois régies financières (Direction Générale des Impôts (DGI), Direction Générale des Douanes (DGD), Direction Générale du Trésor et de la Comptabilité Publique (DGTCP) et la DGOFR qui sont chargés de la maîtrise d’œuvre des activités du PAMRI. Un point focal est désigné au niveau de chacune des directions générales concernées par le PAMRI.

Il a été décidé d’étoffer le personnel de l’équipe projet par le recrutement d’un Assistant(e) national(e) en passation des marchés publics.

2. Mandat du spécialiste

Les missions et principales tâches de l’Assistant(e) en Passation des Marchés sous l’autorité directe de la Responsable Administrative et Financière (RAF) sont :
- Assurer le suivi et la mise à jour du plan de passation des marchés du projet ;
- Appuyer l’équipe projet dans la préparation et la finalisation des termes de référence (TDR) pour les acquisitions de matériels, les prestations de service de consultants, et les spécifications techniques des biens ;
- Appuyer l’équipe projet pour la préparation et le contrôle qualité des dossiers d’appel d’offres, et des demandes de propositions (suivant les modèles fournis par l’AFD) ;
- Publier les avis d’appel d’offre dans les différents journaux et sur le site Dgmarket;
- Appuyer l’organisation des séances des Commissions d’ouverture et d’évaluation des offres ;
- Assister le Chef de mission lors des travaux des commissions ;
- Elaborer les PV d’ouverture de plis ;
- Rédiger les avis d’attribution des marchés ;
- Préparer les marchés et suivre leur signature ;
- Préparer les dossiers et les soumettre pour avis de conformité ;
- Appuyer l’équipe à établir les grilles d’évaluation et ou de sélection conformément aux standards des bailleurs internationaux, notamment ceux de l’Agence Française de Développement (AFD) ;
- Etablir les rapports d’activités en ce qui concerne le volet passation de marchés ;
- Préparer et mettre à jour, de façon hebdomadaire, un tableau de suivi des marchés ;
- Organiser l’archivage physique des documents de passation des marchés qui inclura pour chaque marché tous les documents y relatifs comprenant les documents concernant les paiements, en vue de permettre toute revue a posteriori de l’AFD ou audit externe de passation des marchés ;
- Exécuter toute autre tâche recommandée par la Responsable Administrative et Financière ou le Chef de mission.

3. Qualification du spécialiste

Le candidat recherché doit satisfaire aux critères ci-après :
- Avoir un diplôme supérieur (BAC +3 au minimum) en droit, administration publique, en gestion, en comptabilité, en économie, statistiques appliquées, ingénieur ou disciplines affiliées ;
- Avoir au moins dix (10) ans d’expérience dans le domaine de la passation des marchés au Niger. Une expérience dans la gestion des marchés publics pour des projets/programmes financés par l’AFD serait un atout ;
- Une connaissance des règles de procédures de passation des marchés de la République du Niger et, idéalement, de l’Agence Française de Développement (AFD) ;
- Avoir une bonne maîtrise de logiciel de marchés publics SIGMAP ;
- Avoir une capacité de rédaction et une connaissance pratique des outils informatiques en particulier les logiciels courants (Word, Excel) et l’internet ;
- Avoir une bonne connaissance de la langue française et une bonne aptitude pour la communication et le travail en équipe ;
- Une intégrité morale et professionnelle et une grande capacité et aptitude à travailler en équipe pluridisciplinaire et sous pression ;
- Avoir une bonne capacité de résolution des problèmes liés à la passation des marchés.

4. Durée et localisation du contrat

La durée du contrat sera d’un an (1 an) avec une période d’essai de trois (3) mois après évaluation satisfaisante des performances. Le poste est basé à Niamey.

5. Composition du dossier

Les candidats intéressés devront soumettre un CV et une lettre de motivation en langue française par mail à l’adresse suivante : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Date limite de dépôt des candidatures : dimanche 15 juillet minuit (heure du Niger).

Communiqué relatif aux concours internationaux d’entrée dans les cycles Licence Professionnelle en Assurance (LPA) et Master Professionnel en Assurance (MPA) de l’Institut International des Assurances (IIA) de Yaoundé.

Le Ministre des Finances a l'honneur d'informer le public que le Directeur Général de l'Institut International des Assurances (IIA) de Yaoundé (République du Cameroun) porte à la connaissance des candidats originaires des Etats membres de la Conférence Interafricaine des Marchés d'Assurances (CIMA) à savoir : Bénin, Burkina Faso, Cameroun, Centrafrique, Congo, Côte d'Ivoire, Gabon, Mali, Niger, Sénégal, Tchad et Togo, de l'ouverture de deux (2) concours internationaux d'entrée dans ledit institut, au titre de la 1ère Promotion (2022-2025) du cycle de Licence Professionnelle en Assurances (LPA) et de la 2ème Promotion (2022- 024) du cycle de Master Professionnel en Assurances (MPA), qui seront organisés du 12 au 15 juillet 2022.

I. AVIS DE CONCOURS INTERNATIONAL D'ENTREE DANS LE CYCLE LICENCE PROFESSIONNELLE EN ASSURANCE (LPA)

A. CONDITIONS D'ACCES AU CONCOURS
• être ressortissant d'un Etat membre de la Conférence Interafricaine des Marches d'Assurances (CIMA) ;
• justifier du Baccalauréat ou de tout diplôme jugé équivalent par l'IIA ;
• être âgé de 18 ans au moins et de 25 ans au plus à la date du concours ;
• avoir été présenté par son Etat d'origine.

B. EPREUVES DU CONCOURS

• Français et culture générale : durée = 2 heures ;
• Techniques d'Assurance ou Mathématiques, Statistiques et Calcul des probabilités (niveau de la classe de terminale A) ou d'Economie (classe de terminale G) ou de Droit (capacité en droit) (au choix du candidat) : durée = 2 heures.

II. AVIS DE CONCOURS INTERNATIONAL D'ENTREE DANS LE CYCLE MASTER PROFESSIONNEL EN ASSURANCE (MPA)

A. CONDITIONS D'ACCES AU CONCOURS
• être ressortissant d'un Etat membre de la Conférence Interafricaine des Marchés d'Assurances (CIMA);
• être titulaire de l'un des diplômes suivants :
- MST-A (IIA) ou tout autre diplôme jugé équivalent par l'Institut ;
- Licence à orientations juridique, économique, comptable, mathématiques ou technologique ou tout autre diplôme jugé équivalent par l'IIA + une (1) année d'expérience professionnelle après l'obtention de ce diplôme ;
- Licence professionnelle en assurance + une (1) année d'expérience professionnelle après l'obtention de ce diplôme ;
- Maîtrise des facultés à orientations juridique, économique ou mathématiques ;
- Master I à orientations juridique, économique, mathématiques ou technologique ou tout autre diplôme jugé équivalent par l'IIA ;
- Master I en Sciences et Techniques Comptables et Financières.
• être âgé de 18 ans au moins et de 45 ans au plus à la date du concours;
• avoir été présenté par son Etat d'origine.

Les diplômes ci-dessus cités doivent avoir été délivrés par les Universités et grandes écoles agréées par les Etats membres.

B. EPREUVES DU CONCOURS
• Français et Culture Générale : durée = 3 heures ;
• Droit ou Economie ou Techniques d'assurances ou Mathématiques, Statistiques et Calcul de Probabilités ou Comptabilité (au choix du candidat): durée = 3 heures.

III. COMPOSITION DU DOSSIER DE CANDIDATURE POUR LES DEUX (2) CONCOURS INTERNATIONAUX

• une (1) demande timbrée adressée au Directeur du Contrôle des Assurances ;
• une copie légalisée de l'extrait d'acte de naissance ;
• les copies légalisées des justificatifs des diplômes requis.

IV. CALENDRIER DE DEROULEMENT DES CONCOURS INTERNATIONAUX D'ENTREE AUX CYCLES LPA ET MPA DE L'IIA

a) Pour le cycle Licence Professionnelle en Assurance (LPA)

Mardi 12 juillet 2022 : De 09h00 à 11h00 (Heure de Yaoundé, TU+1) Epreuve de Culture Générale et français ;

Mercredi 13 juillet 2022 : De 09h à 11h00 (Heure de Yaoundé, TU+1) Epreuve de Droit ou d'Economie ou de Techniques d'Assurances ou de Mathématiques, Statistiques et calcul de probabilités ou de comptabilité (au choix du candidat).

b) Pour le cycle Master Professionnel en Assurance (MPA)

Jeudi 14 juillet 2022 : De 09h à 12h00 (Heure de Yaoundé, TU+1) Epreuve de Culture Générale et Français ;

Vendredi 15 juillet 2022 : De 09hà 12h00 (Heure de Yaoundé, TU+1) Epreuve de Droit d'Economie ou de Techniques d'Assurances, Mathématiques, Statistiques et Calcul de probabilités comptabilité (au choix du candidat).

V. DELAI DE RECEVABILITE DES DOSSIERS DE CANDIDATURE POUR LES DEUX (2) CONCOURS INTERNATIONAUX

Les dossiers de candidature devront parvenir au plus tard le 24 juin 2022 à la Direction du Contrôle des Assurances du Ministère des Finances (7ème étage du nouvel immeuble).

Les frais de dépôt du dossier sont fixés à cinq mille (5.000) francs FCFA.

Pour tous renseignements complémentaires, les éventuels candidats pourront s'adresser à la Direction du Contrôle des Assurances.

Fait à Niamey, le 21 avril 2022.

Le Directeur Général des Opérations Financières et des Réformes pi

MOUSSA KOCHE

Appel à candidatures au cycle diplômant du Centre Ouest Africain de Formation et d’Etudes Bancaires (COFEB) de la BCEAO au titre de la 45ème Promotion.

Le Centre Ouest Africain de Formation et d'Etudes Bancaires (COFEB) est le Centre de formation créé par la Banque Centrale des Etats de l'Afrique de l'Ouest (BCEAO) en vue d'assurer le développement de ses ressources humaines et de contribuer au renforcement des capacités des cadres des administrations éco-nomiques et financières, des banques et établissements financiers ainsi que des systèmes financiers décentralisés des Etats membres de l'Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA).

La formation du Centre est également ouverte aux agents de structures communautaires et des institutions financières régionales. Le COFEB accueille également des agents des banques centrales.

(Téléchargez la fiche d’appel à candidatures)

Communiqué relatif au recrutement d’un consultant spécialisé en droit opérant dans l’espace CIMA.

Le Ministre des Finances a l'honneur d'informer le public que le Secrétaire Général de la Conférence Interafricaine des Marchés d'Assurances (CIMA) porte à la connaissance des Etats membres à savoir : Bénin, Burkina Faso, Cameroun, Centrafrique, Congo, Côte d'Ivoire, Gabon, Guinée Bissau, Guinée Equatoriale, Mali, Niger, Sénégal, Tchad et Togo, de l'avis à manifestation d'intérêt pour le recrutement d'un (1) Consultant Spécialité en Droit.

I. LES ATTRIBUTIONS

Le candidat retenu aura à mener une étude sur le régime juridique des organismes particuliers d'assurances et de réassurances opérant dans l'espace CIMA. Il s'agit d'évaluer leur éligibilité ou non à la procédure d'agrément de la CIMA et, partant leur inclusion dans le périmètre de contrôle de cette autorité de régulation.

II. LES CONDITIONS

Les candidats doivent produire les informations démontrant qu'ils sont qualifiés et expérimentés pour réaliser la mission. A ce titre, ils justifieront qu'ils possèdent des références de prestations récentes et similaires.

La CIMA examinera également la pertinence des Manifestations d'intérêt au regard des critères suivant :
- Diplôme Bac + 5 au moins et jouir d'une expérience professionnelle minimum de 15 ans dans le domaine ;
- bonne connaissance du Droit en général, notamment des traités et conventions internationales ou communautaires;
- moyens humains conséquents à même de mener à bien l'étude.

III. LES DOSSIERS A FOURNIR

Les candidats ne peuvent soumettre qu'une seule candidature en leur nom propre.

Le dossier de candidature comprend :
- la lettre de manifestation d’intérêt signée du représentant du consultant ;
- la présentation de l’équipe du consultant ;
- les références des projets similaires réalisés par le Cabinet ;
- et toute autre information jugée utile de communiquer.

La CIMA dressera une liste restreinte de cinq (5) candidats maximum, présélectionnés sur la base des candidatures reçues, auxquels il adressera la demande de Propositions pour la réalisation des Services requis.

IV. DELAI DE RECEVABILITE DES DOSSIERS DE CANDIDATURE

Les manifestations d'intérêt doivent être rédigées en français et déposées à l'adresse ci- dessous, au plus tard le 20 mai 2022.

A l'attention de Monsieur Blaise Abel EZO'O ENGOLO, Secrétaire Général de la CIMA.
BP : 2750 Libreville (République du Gabon) – Téléphone : +241 (0) 11 72 43 18
Courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Les candidats intéressés peuvent obtenir des informations supplémentaires à l'adresse électronique mentionnée ci – dessous : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Pour tous renseignements complémentaires, les éventuels candidats pourront s'adresser à la Direction du Contrôle des Assurances du Ministère des Finances (7ème étage).

Fait à Niamey, le 12 Avril 2022

Le Directeur Général des Opérations Financières et des Réformes.

KADER AMADOU