Journée d'information sur la facturation électronique certifiée pour une transparence de la collecte de la TVA le 07 novembre 2023
Journée d'information sur la facturation électronique certifiée pour une transparence de la collecte de la TVA le 07 novembre 2023
Journée d'information sur la facturation électronique certifiée pour une transparence de la collecte de la TVA le 07 novembre 2023
Première Réunion des Ministres de l’Economie et des Finances des Etats membres de l’Alliance des Etas du Sahel (AES) à Bamako au Mali - Novembre 2023
Première Réunion des Ministres de l’Economie et des Finances des Etats membres de l’Alliance des Etas du Sahel (AES) à Bamako au Mali - Novembre 2023
Première Réunion des Ministres de l’Economie et des Finances des Etats membres de l’Alliance des Etas du Sahel (AES) à Bamako au Mali - Novembre 2023
Rencontre de prise de contact au Ministère de l’Economie et des Finances - 14 août 2023
Rencontre de prise de contact au Ministère de l’Economie et des Finances - 14 août 2023
Rencontre de prise de contact au Ministère de l’Economie et des Finances - 14 août 2023
Rencontre de prise de contact au Ministère de l’Economie et des Finances - 14 août 2023
Rencontre de prise de contact au Ministère de l’Economie et des Finances - 14 août 2023

Adoption du projet de loi portant loi de finances pour l’année budgétaire 2022, équilibré en recettes et en dépenses, à un montant de 2.888,80 milliards.

Le Conseil des Ministres du jeudi 23 septembre 2021 a adopté le Projet de loi portant loi de finances pour l’année budgétaire 2022. Le projet de loi de finances pour l’année budgétaire 2022 est établi en conformité avec les dispositions de la loi n°2012-09 du 26 mars 2012, portant loi organique relative aux lois de finances. Il présente l’évolution récente de l’économie nationale à travers les acquis macroéconomiques et financiers, les perspectives au titre de l’année 2021, ainsi que les projections pour l’année 2022 et à moyen terme.

Les principaux objectifs visés par la présente loi sont le maintien de la stabilité macroéconomique et l’amélioration de la gestion des finances publiques à travers une mobilisation accrue des recettes fiscales, une meilleure maitrise des dépenses publiques et le renforcement de la gestion de la trésorerie et de la dette. A cela s’ajoutent l’amélioration de la transparence dans la gestion des secteurs pétroliers et miniers et la poursuite des actions de soutien au développement du secteur privé et financier.

La politique budgétaire pour l’année 2022 est orientée de manière spécifique sur la mise en œuvre des actions de relance et de transformation de l’économie dans un contexte international, régional et national marqué par la persistance des menaces sécuritaires, la pandémie de la COVID-19, l’érosion des prix des matières premières et les aléas climatiques.

Le projet de budget général de l’Etat pour l’exercice 2022 est présenté en équilibre en recettes et en dépenses, à un montant de 2.888,80 milliards contre 2.830,99 milliards dans le premier collectif budgétaire 2021, soit une hausse de 2.04%.

Issaka Namaya
DACD/RP/MF